Une Economie qui tourne rond, c'est possible – GIGI PARIS

La seule boutique où 100% des pièces sont authentifiées par un expert <3

Une Economie qui tourne rond, c'est possible

L'humanité entière face à un problème commun : sortir de l'économie du jetable. Pour basculer vers un modèle durable sans gaspillage des ressources ni production de déchets, il nous faut modifier notre façon de produire et de consommer. Une seule piste : l'économie circulaire, avec comme pilier la seconde main et l'upcycling. Et ça commence maintenant. 

Chez GIGI PARIS on est à fonds, et vous ?

 

LE PROBLÈME, EN SIMPLE

On se réveille, nos modèles économiques reposent souvent sur des principes stupides, voire scandaleux.


- On produit sans être certain.es qu’une demande existe puis on détruit des produits neufs « invendus » parce que les stocker coûte cher (pollution à la production, pollution à la destruction, utilisation zéro), ABSURDE

- On s’autorise à utiliser des matériaux dont on ne sait pas gérer la fin de vie, puis à envoyer nos déchets dans d’autres pays qui se transforment en poubelles à ciel ouvert, SCANDALOUS

- On produit avec des matériaux de mauvaise qualité (dans des pays où la main d’œuvre est payée une misère et/ou travaille dans des conditions inhumaines) des produits qu’on devra racheter parce qu’ils ne sont (évidemment) pas au niveau, ABERRANT

- On reproduit des objets qui existent déjà au lieu de les partager (revente ou utilisation partagée) pour suivre le rythme effréné des modes et des collections ou assouvir un besoin de possession et de représentation largement has been, ANTI-RAISON

- On achète des produits qu'on n'utilise pas : 1/3 de la nourriture produite est jetée et 2/3 des pièces des garde robes européennes ne sont jamais portées, STUPIDE


 

Chez GIGI on sait que la fast fashion n’a pas épargné le secteur du bijou, que nous produisons et jetons en masse.

Alors on s’est dit :

Pourquoi produire de nouvelles pièces en abîmant un peu plus notre jolie planète, en prenant le risque de faire travailler un ouvrier dans des conditions indécentes à l’autre bout du monde ?

Pourquoi détruire des pièces dont vous aurez à nouveau envie demain puisque la mode est un éternel recommencement ?

Pourquoi ne pas utiliser le stock de bijoux existant, qui couvre bien largement nos envies les plus folles en ouvrant nos boîtes à bijoux les unes aux autres ?

Le fait de jeter me pose problème.

Je constate que souvent on pense que jeter veut dire faire disparaître. Ce n’est plus chez moi donc ça n’existe plus. Mais c’est où alors ? Et c’est où chez toi ? Ton appartement ? Paris ? La France ? Le monde ? Ce que tu jettes a juste été emporté un peu plus loin sur la planète pour que tu ne le vois plus, ne le sente plus, et cette agréable sensation d’avoir fait le vide, créé de l’espace, est bien trompeuse. Ce n’est pas parce que tu ne vois plus ce que tu as « jeté » que ça n’existe plus.

 

 

Alors pour qu’on ne finisse pas tous dans une grande poubelle, il faut agir maintenant ♻️ se battre contre l’économie du jetable et pour l’économie circulaire ♻️

PASSER DU LINÉAIRE AU CIRCULAIRE 

Notre Economie Linéaire atteint une double limite

Notre économie actuelle repose sur un modèle dit "linéaire" qui suit les trois étapes suivantes : produire, consommer, jeter. On extrait des ressources de la nature, on les transforme en bien de consommations, qui une fois consommés deviennent des déchets. Oui très bien madame, on le savait.

Sauf que si on réfléchit un peu plus loin, on tombe vite vite sur une double limite : les ressources naturelles sont épuisables, l'espace dédié au déchet également. Oops. Je résume pour ceux qui ne suivent pas, nos enfants seront confrontés au dilemme cornélien suivant : vivre dans un désert ou dans une décharge.

Si on ne veut pas en arriver là, il faut "circulariser" notre économie (oui oui c'est bien la nôtre, et inutile d'accuser le politicien, tout le monde joue son rôle). Circulariser l'économie signifie faire évoluer le modèle linéaire vers un modèle où l'on exploite moins (plus?) de nouvelle ressource et où l'on traite les déchets (pour en faire de nouvelles ressources !) Ainsi on ferme la boucle.

Comment passer au Circulaire ?

Le passage à l'économie circulaire repose sur 3 piliers :

- Réduire les intrants

Si c'était moi, on interdirait tout simplement l'extraction de nouvelles matières premières. Mais comme il doit y avoir tout plein de bonnes raisons de faire des exceptions à ma règle, va pour une réduction. Mais alors drastique la réduction ! Privilégions les matières recyclées, concevons avec un minimum de matière, limitons les packagings etc.

- Réutiliser l'existant, c'est à dire les produits finis, mais aussi les matériaux réutilisables

Il faut allonger au MAXIMUM la durée de vie de chaque produit. L'usage unique, qu'il soit plastique ou non est évidemment une aberration. Il faut également maximiser l'usage par produit. Pour cela on va penser collectif : on va d'abord mutualiser. Lorsqu'un produit peut servir à plusieurs au lieu d'un il faut le faire. Ceux qui achètent une voiture en agglomération sans raison valable, je vous vois. "Si si parfois je vais au ski". LOUEZ les amis. Ensuite on va partager ! Le produit qui t'appartenait hier pourra m'appartenir demain. La seconde main est la pierre angulaire de l'Economie Circulaire.

- Recycler ce qui ne peut plus être utilisé

Pour cela, il faut des technologies et des systèmes de collecte au point certes, mais aussi que tout le monde fasse un effort : les pro pour concevoir des produits recyclables, les particuliers pour faire le tri ! Il y a encore un peu de boulot mais je vois plein de gens qui s'y mettent, I feel you !

 

 

BON ET CHEZ GIGI COMMENT ON BOUGE NOS (jolies) FESSES ?

Une marque ecofriendly : démocratiser la seconde main 

La mode est un éternel recommencement. Pourquoi produire à nouveau ce qui existe déjà ? Chez GIGI nous retrouvons les plus beaux bijoux vintage, des pièces d’exception signées ou non, trésors du passé ou must-haves intemporels. 

Nous créons des collections capsules au style affirmé. Comme ça on réutilise au lieu de reproduire !

On va dénicher pour vous les pièces que vous aurez envie de reporter demain, et retrouver pour vous ces pièces qui vous ont tellement plu hier. On va vous aider à partager tout ça avec les copines. On va reprendre les pièces que vous trouvez vieillottes pour en faire des bijoux #ARCHICOOL.

 

Une marque pionière : inventer l'upcycling

Upcycler c’est récupérer un produit dont on n’a plus l’usage pour le transformer en un produit de qualité ou d’utilité supérieure. C’est un recyclage « par le haut ».

En réutilisant l’existant, l’upcycling a un effet très positif sur l’environnement car il économise l’énergie et les matières premières nécessaires à la création du nouveau produit et à la destruction de l’ancien.

Chez GIGI PARIS, on pratique beaucoup l'upcycling, et on le fait de manière minutieuse et appliquée. Pas de grosse machine, pas de production en série. Tout est fait à la main, tranquillement, pour une consommation énergétique minimale.

 

Une marque engagée socialement 

Notre équipe

Nous sommes une équipe de filles. Women Empowerment maximal : on travaille en non mixité. Ici ce sont des filles qui dirigent l'entreprise, des filles qui créent les produits, des filles qui chinent qu'il pleuve ou qu'il vente, des filles qui définissent les budgets, qui inventent les campagnes, qui portent les colis.

Nous travaillons iciTout est imaginé ici, tout est chiné ici, tout est transformé ici, à Parispar notre équipe de magiciennes.

Partenaires

Nous collaborons d'un côté avec de petits antiquaires français aussi cute que ronchons et pas avec des propriétaires d’usines tout gris et moustachus. 

De l'autre côté on est revendus par de petits concept stores indépendants qui sélectionnent avec soin les marques qu'ils distribuent.

Solidarité

Nous collaborons régulièrement avec d'autres marques éthiques. Nous ne collaborons qu'avec des marques éthiques.

Nous reversons régulièrement une partie de nos bénéfices à des associations caritatives

  

Allons au bout des choses

Nous faisons attention à notre impact sous un maximum d'aspects :

- Nous utilisons un minimum de packagings, et nous sélectionnons des matières eco-friendly tels que le kraft, que nous choisissons non traité, un matériau naturellement robuste et biodégradable.

- Tous nos envois sont décarbonisés. Nous assurons la neutralité carbone intégrale de nos envois.

- Les produits d'entretiens que nous utilisons pour le vintage sont sains et ne font pas de mal à la planète.

Ensemble on va dessiner une économie qui a beaucoup plus de sens. 

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published